Accueil > Non classé > Comment choisir une assurance santé avec un enfant en situation de handicap ?

Comment choisir une assurance santé avec un enfant en situation de handicap ?

Comment choisir une assurance santé avec un enfant en situation de handicap ?

Avoir un enfant en situation de handicap n’est pas une étape facile pour les parents. Même si l’enfant souffre « uniquement » de trouble dys : dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ect… Au delà de l’aspect moral, qui est au quotidien mis à l’épreuve, il est nécessaire de prendre le temps de regarder l’impact financier que les soins nécessaires à nos têtes blondes soient bien pris en charge. 

Orthophonie, ergothérapie, psychomotricien.

Le recours à un comparateur d’assurance peut être d’une grande aide à ce moment précis. S’il apparaît rapidement que certains soins sont pris en charge par la sécurité sociale , d’autres ne le sont pas du tout. Or, même si votre enfant bénéficie d’une aide grâce à un dossier MDPH, il reste à votre charge une partie des soins de psychomotricien. C’est donc en fonction de la fréquence des soins qu’il est nécessaire de se renseigner sur les assurances et sur leur couverture. Parce qu’en effet quelques assurances prennent en charge ce genre de soin, même si ce n’est que quelques séances.  

Hospitalisation et lit parental

Il arrive parfois que l’enfant soit hospitalisé pour effectuer dans les meilleures conditions différents tests. C’est rare, mais cela arrive. C’est triste de constater dans ces situations que beaucoup de parents négligent l’importance du lit parental. Souvent les mamans rejettent l’idée, qu’il sera impossible de laisser leur petit comme s’il s’agissait d’un moment de faiblesse. Cependant l’instinct d’une mère est ainsi fait et il sera presque impossible de quitter l’hôpital sans éprouver une culpabilité que même monsieur ne pourra apaiser. Donc au diable le coût du lit, il sera vite installé à coté de l’enfant. C’est pourquoi, la prise en charge de ce lit n’est pas à négliger, ni la prise en charge des repas accompagnant. Même si cela représente un surcoût au moment du paiement des cotisations, cette prévoyance sera appréciée en cas de besoin.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.